Pourquoi le CBD est légal ?

Que vous ayez l’habitude de le prendre sous forme de bonbons, en cosmétique ou même de le fumer sous forme de fleur de chanvre, le CBD n’est apparu que récemment sur le marché légal en France. Mais pourquoi le CBD était-il illégal au départ et pourquoi est-il légal maintenant ? Nous allons répondre à cette question pour vous ici.


Pourquoi le CBD était-il illégal au départ ?

Le CBD, autrement connu sous le nom de cannabidiol, est un cannabinoïde qui était classé comme une drogue. Il s’agit de l’un des deux cannabinoïdes les plus abondants produits par la plante de cannabis, l’autre étant le THC.

Le THC, ou tétrahydrocannabinol, est le principal composé psychoactif du cannabis qui procure aux consommateurs le “high” pour lequel le cannabis est connu. Il offre également divers avantages médicaux, notamment en tant qu’analgésique, anti-inflammatoire, stimulant de l’appétit, etc.

Le CBD, ou cannabidiol, n’est pas du tout psychoactif et présente divers avantages médicaux, notamment en tant qu’anti-inflammatoire, antiépileptique, antidépresseur, anti-nauséeux, anxiolytique, etc.

Mais, même si le CBD n’est pas psychoactif, il est resté une drogue en raison de sa source : le cannabis, autrement connu sous le terme argotique de “marijuana”. Parce que le CBD a historiquement été dérivé des plantes de cannabis et que les plantes de cannabis sont illégales, le CBD a été illégal essentiellement par procuration.

Mais, cela a commencé à changer en 2014 aux États-Unis avec le projet de loi sur la culture du chanvre. Cela a créé un cadre juridique pour la culture du chanvre industriel qui ne nécessitait plus d’obtenir un permis.

Mais, ce n’est que 4 ans plus tard, en 2018, que le Congrès a adopté et le président Donald Trump a signé le Hemp Farming Act de 2018.

L’europe suivi quelques mois après en autorisant la vente de CBD dans toute l’europe tant que le chanvre est produit en UE.

Cela a rendu certains types de CBD légaux, principalement ceux qui peuvent provenir de manière vérifiable du chanvre. Légalement, le chanvre industriel est considéré comme étant les plantes de cannabis cultivées qui contiennent moins de 0,3 % de THC delta-9. Les plantes de chanvre industriel ne sont donc plus considérées comme des drogues , le CBD qui en est issu ne l’est pas non plus. Tous les produits fabriqués aujourd’hui qui sont des dérivés du chanvre et qui répondent à ces critères sont légaux.